#NEWS

13/09/2021

Covid19 et Risque Prévoyance, retrouvez l’analyse de Verlingue

La crise sanitaire que nous rencontrons depuis mars 2020 a des conséquences sur les dispositifs de Prévoyance. Pour autant, la base d’analyse de Verlingue sur son portefeuille montre que cela n’engendre pas à date d’accélération de la dérive structurelle constatée depuis 2018 comme cela aurait pu être attendu.

 

UNE SURAGGRAVATION PONCTUELLE EN 2020 DU RISQUE PRÉVOYANCE

 

La crise sanitaire en 2020 a été marquée par une augmentation du nombre d’arrêts de travail pris en charge par les entreprises et les organismes d’assurance.

En effet, le contexte sanitaire a conduit à la mise en place d’arrêts de travail dérogatoire pour la garde des enfants, pour les personnes vulnérables et leurs proches, et a entrainé mécaniquement l’indemnisation de nouveaux arrêts.

graph 1 prévoyance

Source : Portefeuille Verlingue 2018 – 2021 – Données DSN – Analyse réalisée sur un périmètre constant d’entreprises sur la période étudiée.

NB : le portefeuille de Verlingue est aujourd’hui composé de 750 entreprises et 500 000 salariés

 

Même si nous pouvons constater une augmentation régulière du taux d’absentéisme dans les entreprises, la crise sanitaire ne semble pas pour autant conduire à une accélération de la dérive structurelle du risque.

 

En effet, sur la période observée, nous pouvons noter que, en occultant l’année 2020, le nombre de salariés absent reste stable.

graph prévoyance 1

De même sur la période observée, nous pouvons noter que la fréquence (nombre de fois où un salarié est absent) reste stable.

graph 2

 Enfin, la durée moyenne d’absence observée en 2020 a été plus longue que les années précédentes. Elle tend à diminuer en 2021 tout en restant néanmoins supérieure à 2019.

En 2020, les reprises du travail ont été plus lentes du fait du contexte sanitaire observé.

graph 3

De même que nous ne constatons pas de dégradation du risque en prévoyance, nous n’avons pas constaté sur notre portefeuille de dégradation du risque décès ni du risque invalidité.

graph 4

Source : Portefeuille Verlingue 2018 – 2020 – Données de gestion prévoyance arrêtées au 30/06/N+1

LE SUJET DE ABSENTÉISME N’EST PAS UN PHÉNOMÈNE NOUVEAU ET EST PRIS EN CHARGE EN ACCOMPAGNEMENT DE NOS CLIENTS

 

Comme mentionné ci-dessus, l’absentéisme est en constante augmentation dans les entreprises, ce qui nécessite pour celles-ci de réaliser un diagnostic leur permettant d’établir un plan d’actions de prévention et de retour à l’emploi. Car ce sont les arrêts longs qui impactent le plus lourdement le coût de la prévoyance.

 

Au-delà de ce diagnostic chiffré, il est nécessaire de pouvoir identifier les besoins par l’intermédiaire d’enquêtes réalisées auprès des salariés et permettant de mesurer la perception de l’ensemble des salariés sur le sujet.

 

Verlingue s’est emparé de ce sujet depuis plusieurs années et continue d’investir pour mieux accompagner les entreprises et les aider dans la diminution des risques. Verlingue dispose ainsi d’une équipe Actuariat (20 statisticiens) qui réalise des diagnostics très précis sur la data Absentéisme (30 à 80 indicateurs) afin de dialoguer avec les DRH et leur proposer des actions de prévention et d’accompagnement vers le retour à l’emploi.

 

Au-delà de l’absentéisme, c’est le risque arrêt de travail dans sa globalité qu’il est nécessaire de gérer.

Développé avec ses équipes de la Digital Factory et ses clients experts, l’extranet Easy@cess est un outil de gestion des régimes de Protection Sociale, unique sur le marché. Celui-ci permet de déclarer et de gérer en quelques secondes les dossiers arrêts de travail. Il dispose également d’indicateurs de suivi y compris en version mobile.

 

 

UN MARCHÉ HAUSSIER QUI VA NÉCESSITER UN ACCOMPAGNEMENT 

 

Les assureurs sont confrontés à un problème de financement de leurs provisions, dont la conséquence est souvent l’augmentation des cotisations.

 

Verlingue a un rôle de transparence et d’engagement vis-à-vis des 2 parties (assureur/client) et accompagne les entreprises via ses analyses afin de projeter les risques et d’anticiper les conditions de renouvellement des contrats.