#NEWS

25/11/2020

Verlingue et Génération renforcent leur soutien à la Banque Alimentaire du Finistère

Les entreprises du groupe Adelaïde, Verlingue et Génération, ont signé une nouvelle Convention de Partenariat avec la Banque Alimentaire du Finistère.

 

 

Pour la 11ème année consécutive, Verlingue et Génération s’engagent avec la Banque Alimentaire du Finistère pour aider les plus démunis. Cette année, les 3 journées de collecte dans les grandes surfaces du Finistère se déroulent les vendredi 27, samedi 28 novembre et dimanche 29 novembre.

 

La collecte se fera sous forme dématérialisée pour tenir compte du contexte sanitaire. Des coupons d’une valeur de 2, 3 ou 5 euros seront proposés aux clients des hypermarchés partenaires, puis réglés à la caisse ; ils seront ensuite convertis en achats de denrées alimentaires destinées aux personnes en situation de précarité.

 

Verlingue et Génération s’engagent en matière de solidarité. Tandis que la crise sanitaire et économique frappe encore plus durement les plus démunis, les deux sociétés ont décidé de doubler leur contribution cette année, à titre exceptionnel.

Au-delà de l’aide financière, les dirigeants et collaborateurs des deux entreprises soutiennent également cette démarche solidaire par leur présence dans les hypermarchés les jours de collecte.

 

Martine Niedzialek, Présidente Banque Alimentaire du Finistère : « Au nom de notre association, je tiens à remercier chaleureusement les dirigeants et collaborateurs de Verlingue et Génération pour leur précieux soutien tout au long de ces années. En 2019, l’aide des entreprises du territoire a contribué à la distribution de 1 404 tonnes de denrées alimentaires, soit l’équivalent de 2,8 millions de repas, à plus de 8 000 bénéficiaires. »

 

Jacques Verlingue, Président du Groupe Adelaïde : « Il nous tient à cœur de renouveler notre soutien à la Banque Alimentaire du Finistère. Cette démarche solidaire s’inscrit depuis plus de 10 ans dans nos actions de mécénat et nous savons l’importance de la Banque Alimentaire pour des milliers de bénéficiaires, en particulier cette année du fait de la crise sanitaire.»