#NEWS

03/04/2018

Verlingue. « Développer une entreprise européenne depuis Quimper… »

« Verlingue veut développer une entreprise européenne depuis Quimper », a annoncé, ce vendredi, Eric Maumy, directeur général, devant 400 salariés du grand Ouest.

 

Une croissance de 12%

En 2017, le sixième courtier en assurance en France a réalisé une collecte d’1,7 milliard de primes et un chiffre d’affaires de 147 M€ répartis à parts égales entre le risque de l’entreprise et la protection sociale complémentaire, soit une croissance de 12%, dont 7% en croissance externe.

 

Présent en Angleterre, Verlingue a réalisé deux opérations en Suisse avec Advantis en 2016 et S&P l’an dernier. « Aujourd’hui, 20% de notre chiffre d’affaires est réalisé à l’étranger, nous voulons passer à plus de 50% de nos revenus », a-t-il indiqué, précisant « regarder vers l’Allemagne et l’Italie du Nord ».

 

Sur son marché domestique, Verlingue, 2.500 entreprises clientes, dont 200 grandes entreprises et 1.200 ETI, entend développer les marchés de spécialités et toucher les PME. Pionner dans le domaine de la digitalisation, il va lancer un nouveau plan pour « quitter les habits du XXe siècle, dépasser le rôle de courtier pour proposer de nouveaux modèles de services ».

 

Verlingue compte 900 collaborateurs, dont 750 en France. 300 travaillent au siège à Quimper. A Quimper, le groupe Adélaïde, présidé par Jacques Verlingue, pèse 900 emplois avec son autre filiale, Génération.