Matinales de l’Immobilier à Marseille autour du thème de la convention IRSI

En juillet 2017, Verlingue lançait « Les Matinales de l’Immobilier », des conférences thématiques pour les professionnels du secteur. Au total, plus de 150 professionnels ont assisté à ces événements organisés au cœur des régions.

 

Après le succès rencontré par cette première édition, le courtier leader des professions de l’immobilier lance en 2018 une nouvelle session de conférence sur une thématique d’actualité « 1er juin 2018, de la CIDRE à IRSI : la mise en place de la nouvelle convention, les modalités et aspects pratiques ».

Animée par des experts Verlingue, accompagnés par Bertrand Cattiaux d’Elex Immobilier, la 1ère conférence s’est tenue à Marseille. Suite aux différentes présentations, le sujet a fait l’objet de nombreux échanges.

 

De nouvelles Matinales seront organisées dans les prochaines semaines à Paris, Lyon et Bordeaux.

 

 

 

Nouvelle édition des Matinales de l’Immobilier à Nice

Après Paris, Lyon, Bordeaux et Marseille, les Matinales de l’Immobilier organisées par Verlingue faisaient étape à Nice cette semaine.

 

En juillet 2017, Verlingue lançait « Les Matinales de l’Immobilier », des conférences thématiques pour les professionnels du secteur.

 

Animée par des experts Verlingue, accompagnés par Laurence Denot, avocate au barreau de Paris, cette première session de conférences portait sur les risques locatifs : « Comment préserver votre responsabilité face à une recrudescence des faux dossiers locataires ? ». Suite aux différentes présentations, le sujet a fait l’objet de nombreux échanges.

 

Au total, plus de 150 professionnels ont déjà assisté à ces Matinales. De nouvelles sessions seront bientôt organisées dans d’autres régions en 2018.

Indemnisation des assurés en cas de dégâts des eaux : vers la fin de la Convention CIDRE ?

Contestée par les professionnels de l’immobilier et les assureurs eux-mêmes, la Convention CIDRE déséquilibre les résultats de la branche immeuble. Combiné à un parc immobilier vieillissant, le budget des copropriétés est directement impacté ; cette convention devait pourtant permettre un règlement plus simple et rapide des dégâts des eaux.

 

La Convention CIDRE (Convention d’indemnisation directe et de renonciation à recours en dégâts des eaux) s’applique en cas de sinistre « dégâts des eaux » dans une copropriété si le montant des dommages n’excède pas 1 600 € HT pour les dommages matériels et 240 € HT pour les dommages immobiliers ; alors, c’est l’assureur du lésé qui intervient sans recours possible.
Lorsque les dommages sont supérieurs à 1 600 € HT, c’est la convention CIDE-COP qui est applicable sans se substituer réellement au droit commun.

Contestée par les professionnels de l’immobilier et les assureurs eux-mêmes, la Convention CIDRE déséquilibre les résultats de la branche immeuble. Combiné à un parc immobilier vieillissant, le budget des copropriétés est directement impacté ; cette convention devait pourtant permettre un règlement plus simple et rapide des dégâts des eaux.

 

De plus, les conventions CIDRE et CIDE-COP présentent des limites. Une prise en charge trop systématique des sinistres par les assureurs multirisques immeuble et un plafond de convention n’ayant pas évolué depuis plus de 40 ans nécessitent une profonde réforme du processus d’indemnisation. En effet, l’assurance de la copropriété peut intervenir sans être ni lésée ni responsable.

 

Cette réforme, évoquée depuis plusieurs années, n’avait jamais pu voir le jour. Mais la promulgation de la loi Alur en 2014 a instauré une obligation d’assurance Responsabilité civile pour le copropriétaire non occupant ouvrant une voie à une nouvelle convention. Celle-ci, nommée IRSI, Convention d’Indemnisation et de Recours des Sinistres Immeuble, validée par la Fédération Française de l’Assurance distinguera deux tranches de sinistres en fonction du montant des dommages matériels :
> Tranche 1 : montant des dommages inférieur à 1 600 € HT
> Tranche 2 : montant des dommages entre 1 600 € HT et 5 000 € HT

 

Sans remettre en cause profondément la gestion des sinistres en copropriété, les nouvelles dispositions tendent à suivre les récentes évolutions légales et économiques. Ce changement souligne l’importance des contrats « copropriétaire non occupant » qui pourrait ainsi responsabiliser les copropriétaires défaillants.

 

La mise en application de cette nouvelle convention devrait débuter par une phase de test à compter de juin 2018 pour une validation définitive courant 2020, après accord avec les différents intervenants (compagnies, experts, intermédiaires).

 

Les grands changements de la Convention IRSI
> La désignation d’un assureur gestionnaire unique par local
> La désignation de l’assureur qui prend en charge les dommages
> Une expertise unique pour les sinistres inférieurs à 5 000 € en Incendie et DDE
> Une recherche de fuite qui n’est plus une garantie annexe mais réputée garantie
> Un encadrement des recours entre assureurs

Les équipes Verlingue Immobilier accompagnent leurs clients dans ce changement en proposant une offre adaptée aux besoins des copropriétaires.

4ème édition des Matinales de l’Immobilier à Bordeaux

Après Paris en juillet, Lyon et Marseille en septembre, les Matinales de l’Immobilier organisées par Verlingue ont fait étape à Bordeaux en décembre.

 

En juillet 2017, Verlingue lançait « Les Matinales de l’Immobilier », des conférences thématiques pour les professionnels du secteur.

 

Animée par des experts Verlingue, accompagnés par Laurence Denot, avocate au barreau de Paris, cette première session de conférences portait sur les risques locatifs : « Comment préserver votre responsabilité face à une recrudescence des faux dossiers locataires ? ». Suite aux différentes présentations, le sujet a fait l’objet de nombreux échanges.

 

Au total, plus de 100 professionnels ont déjà assisté à ces Matinales. De nouvelles sessions seront bientôt organisées dans d’autres régions en 2018.

Verlingue présent au Congrès National de l’Immobilier FNAIM les 11 et 12 décembre à Paris

Les équipes Verlingue Immobilier seront présentes au 71ème Congrès National de l’Immobilier FNAIM au Palais des Congrès à Paris (stand 93/94), autour du thème de l’innovation.

 

Durant deux jours,  Verlingue Immobilier présentera ses nouvelles offres en matière de charges impayées, de solutions cyber, ainsi qu’une nouvelle plateforme digitale dédiée à ses clients. L’occasion également d’échanger avec ses experts sur place.

 

Avec pour thème central « EXPLORE TOMORROW », le Congrès de l’Immobilier 2017 est placé sous le signe de l’innovation, de la prospective et des avancées qui transforment au quotidien le secteur logement et modifient la perception des chefs d’entreprises sur leur métier.

 

Cette année, la part belle sera donnée au salon avec :
► Près de 200 exposants
► Toujours plus d’ateliers métiers et keynotes avec 4 espaces de prise de parole
► Une « start-up zone » dédiée à l’innovation et à l’expérimentation

 

Courtier en assurances, Verlingue Immobilier accompagne les acteurs de ce secteur, des syndics aux administrateurs de biens, de la promotion à la construction, en apportant des solutions assurantielles adaptées.

 

Informations pratiques

Lundi 11 & Mardi 12 décembre 2017
Stand 93/94

 

11 décembre de 8h30 à 19h30
12 décembre de 9h à 17h

 

PALAIS DES CONGRÈS DE PARIS
2 place de la Porte Maillot 75116 Paris

 

Verlingue présent au IXème Congrès de l’UNIS à Toulouse et aux Assises de l’Immobilier à Deauville

Courtier en assurances référent des professionnels de l’immobilier, Verlingue Immobilier accompagne les acteurs de ce secteur, des syndics aux administrateurs de biens, de la promotion à la construction, en apportant des solutions assurantielles adaptées.

 

 

IXème Congrès de l’UNIS

Jeudi 19 et vendredi 20 octobre 2017, Toulouse

 

Durant deux jours, Verlingue Immobilier sera sur place afin de présenter les nouvelles offres de Verlingue en matière de charges impayées, de solutions cyber… L’occasion également d’échanger avec nos experts.

 

Retrouvez Verlingue Immobilier au Stand 4.

 

 

Assises Normandes de l’Immobilier

Vendredi 20 octobre 2017, Deauville

 

Les experts Verlingue Immobilier participent également aux Assises Normandes de l’Immobilier, organisées par la FNAIM. Plus de 300 professionnels sont attendus pour échanger sur la situation du marché immobilier.

 

Retrouvez Verlingue Immobilier au Stand 16.

Verlingue poursuit son tour des régions avec ses « Matinales de l’Immobilier »

Après Paris, les Matinales de l’Immobilier ont fait étape à Lyon et Marseille ces derniers jours à la rencontre des professionnels du secteur.

 

Les administrateurs de biens présents ont pu échanger avec les experts de Verlingue et leurs partenaires autour des risques locatifs : « comment préserver votre responsabilité face à une recrudescence des faux dossiers locataires ? ».

 

De nouvelles matinales seront bientôt organisées dans d’autres régions.

Prévention incendie : un sujet brûlant

La réglementation étant applicable aux immeubles construits depuis 1986, le parc immobilier ancien n’est astreint à aucune obligation. Un risque contre lequel les copropriétés doivent se prémunir.

 

Historique de la réglementation
La sécurité incendie dans les logements collectifs est un sujet récurrent, qui ressurgit à chaque drame humain. Il faut dire que le parc ancien, soit la majorité des immeubles, échappe à toute réglementation en la matière. Et pour cause : celle-ci est récente, et d’application non rétroactive ; autrement dit, elle ne concerne que les constructions édifiées après son entrée en vigueur. Sur 27 millions de logements existants, 7 millions sont à risques (300 000 le deviennent chaque année) et 2,3 millions sont équipés d’installations non conformes (installations non reliées à la terre, fils électriques en tissu, pas de protection des personnes…).
En 1970, un premier texte peu étoffé se rapportant à la protection des bâtiments d’habitation contre l’incendie a vu le jour. Il faudra attendre presque deux décennies pour qu’un véritable dispositif soit mis en place.
 

Que dit la réglementation
Cette réglementation impose aux immeubles, avec une gradation selon le nombre d’étages, non seulement des règles constructives, mais aussi des équipements de sécurité dans les parties communes avec une obligation d’entretien, car prévenir le risque d’incendie est essentiel.
Celle-ci s’applique aux immeubles construits après 1986 mais devrait aussi être prise en compte pour les immeubles plus anciens. Ces derniers ont d’ailleurs tout intérêt à adopter une politique ad hoc, même lorsque la configuration des lieux ne permet pas de transposer la réglementation applicable à la construction neuve. Une politique qui concerne aussi bien les parties communes que les logements : les incendies ont le plus souvent une origine privative (1 incendie sur 3 est d’origine électrique).
Il appartient donc aux occupants de l’immeuble de s’impliquer, ne serait-ce qu’en se munissant d’un extincteur adapté, obligatoire en copropriété dans les parkings (arrêté du 31.01.86), dans les IGH (arrêté du 18.10.77) et dans les chaufferies (arrêté du 21.03.68).
Depuis le 8 mars 2015, la réglementation impose à tous les copropriétaires d’équiper leurs logements d’un détecteur de fumée. Il est de la responsabilité des professionnels de l’immobilier de vérifier le respect de cette réglementation.
 

Prévenir les risques de vos copropriétés
Fort de son expérience dans le domaine de la copropriété, Verlingue Immobilier accompagne ses clients dans la prévention des risques.
Verlingue Immobilier a fait le choix d’intégrer dans ses équipes un chargé de missions prévention agréé INSSI CNPP (Institut National de Sûreté et Sécurité Incendie Centre National de Protection et Prévention) dont les interventions sont multiples notamment au travers des visites de risques.
Ces dernières ont pour but d’identifier la configuration et la qualité de la copropriété chez le client ou le prospect avant la souscription ou pendant la vie du contrat. Cette visite permet alors de tarifer et renégocier le contrat en toute connaissance du risque.
L’analyse des risques consiste à recueillir les informations sur l’immeuble :
– L’état descriptif et l’évaluation de la qualité d’entretien du risque (façades, couvertures, cage d’escalier, sous-sol) et son environnement
– La surface reconnaissance du métré c’est-à-dire le contrôle de la surface déclarée et l’usage de l’immeuble (activités, commerces, bureaux)
– La détermination du nombre de lots, et l’âge du bâtiment
– La vérification de la conformité des moyens de protection incendie

 

Analyser les risques de vos copropriétés
À l’issue de chaque visite, le chargé de mission rédige un rapport préconisant les actions à mener afin d’améliorer la sécurité du bâtiment et les moyens à mettre en place pour prévenir les risques.
Le rapport de visite a pour but d’aider nos clients à alerter les copropriétaires sur les mesures à prendre dans l’immeuble afin d’éviter les risques (rappel sur l’obligation d’installer un Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée (DAAF) dans tous les lieux d’habitation et sur le stockage de matières combustibles dans les parkings, caves et parties communes).
Le récent drame de Londres et les mesures d’évacuation de plusieurs immeubles rappellent la nécessité de la prévention des risques incendies souvent sous-estimés par les copropriétaires.

Verlingue Immobilier lance une solution pour assurer la tranquillité juridique et financière des copropriétaires

Impayés, accidents de la vie… Plus de 100 000 copropriétés présentent des signes de fragilité*. Un chiffre en constante augmentation qui engendre, pour les ménages propriétaires, des risques sur leur vie quotidienne.

 

Pour remédier à cette situation, Verlingue Immobilier, courtier leader des professionnels de l’immobilier, lance un contrat d’assurance (CoproZen) pour accompagner les copropriétaires dans leur gestion administrative, juridique et financière. Objectifs : simplifier leurs démarches du quotidien, maintenir l’équilibre financier des copropriétés en indemnisant les impayés et assurer une protection juridique adaptée lorsque surviennent des contentieux.

 

 

Garantir la protection juridique et accompagner les copropriétaires face aux litiges liés aux charges impayées

 

Près de 2/3 des procédures engagées par les copropriétés devant les tribunaux concernent le recouvrement de charges impayées, et dans 60 % des cas, pour des montants supérieurs à 4000 €. Ces situations peuvent notamment retarder les travaux engagés dans les parties communes des propriétés (escaliers, couloirs, ascenseur…) et par conséquent mettre en danger leurs habitants.

 

CoproZen est une solution simple et complète, imaginée pour répondre aux besoins et demandes des copropriétaires à travers la défense des intérêts de la copropriété (voisin, prestataire de services…), un accompagnement juridique et un traitement amiable du dossier, une prise en charge des frais de procédure en cas d’action en justice (honoraires d’avocat, frais d’huissier, frais d’expertise) et une indemnisation immédiate sans franchise des impayés.

 

 

Prévenir la fragilité des copropriétés et les risques induits sur les ménages propriétaires

 

CoproZen c’est avant tout un accompagnement dédié et sur mesure face aux situations particulières telles que le poids des charges dans le budget des ménages, les copropriétaires indélicats…. Une garantie qui intervient pour faciliter la gestion des biens immobiliers, désamorcer l’apparition des contentieux entre copropriétaires, et proposer un rééquilibrage équitable des charges de copropriété, tout en préservant la responsabilité civile des copropriétaires pour tout sinistre.

 

 

Stéphane Grandchamp, Directeur Verlingue Immobilier déclare : « Cette solution pensée pour les copropriétaires est une bouffée d’oxygène pour ceux qui se retrouvent démunis et parfois en situation de détresse alors que l’accès à la propriété aurait dû leur offrir la jouissance pleine et entière de leur bien. La solution que propose Verlingue Immobilier leur permet ainsi de se prémunir des litiges qui frappent financièrement la copropriété et contreviennent à sa cohésion. »

 

* Source : Etude conjointe du ministère du Logement et de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH).

 

 

À propos de Verlingue Immobilier

Verlingue Immobilier est un département de Verlingue. Né de l’acquisition en 2014 du courtier De Clarens par Verlingue, Verlingue Immobilier s’est imposé comme l’un des leaders français de l’assurance des professionnels de l’immobilier en proposant des services sur mesure en matière de responsabilité civile et professionnelle, multirisque immeuble, dommage-ouvrage, protection juridique copropriété, loyers impayés, propriétaire non occupant, garantie revente…

 

1ère édition des Matinales de l’Immobilier

Verlingue Immobilier lance « Les Matinales de l’Immobilier », des conférences thématiques portées par des experts. Au menu de cette première : les risques locatifs.

 

Animée par des experts Verlingue, accompagnés par Laurence Denot, avocate au barreau de Paris, et Hervé de Kermadec, dirigeant CIBLE®, la conférence portait sur les risques locatifs : « Comment préserver votre responsabilité face à une recrudescence des faux dossiers locataires ?« .

 

Suite aux différentes présentations, le sujet a fait l’objet de nombreux échanges avec les professionnels présents.

 

A la rentrée, de nouvelles « Matinales de l’Immobilier » seront organisées, notamment à Lyon et Marseille.