#NEWS

10/06/2022

Suivi et prévention, maîtres mots contre l’absentéisme

LA CRISE SANITAIRE ET LA GENERALISATION du télétravail ont élargi le champ d’intervention des employeurs sur l’accompagnement social de leurs salariés. Auparavant, résume Sophie Gaultier, manager d’assurance de personnes chez le courtier Verlingue, « la majorité attendait de leur employeur qu’il assume son engagement historique », à savoir « financer ses soins de santé (les complémentaires santé collectives) et les conséquences d’un arrêt de travail subi (la prévoyance). Il n’était pas question d’évoquer au bureau des problèmes de sommeil, d’alimentation et encore moins d’addiction. D’ailleurs, les entreprises rechignaient à investir le terrain de l’intime. Depuis, les collaborateurs réclament nettement un accompagnement global, sur la durée, incluant leur famille ». Ce glissement conduit les entreprises à enrichir le contenu de leurs packages sociaux par des services supplémentaires.

 

Coût. Marginales avant la crise, les prestations de téléconsultation et d’assistance à domicile sont désormais mises en avant. Comme à la Française des Jeux, la plupart des entreprises ayant mis en oeuvre un service de suivi à distance, social et psychologique, au moment de la crise l’ont pérennisé. Les volets de téléconsultation médicale sept jours sur sept pour toute la famille sont très appréciés. Avec la généralisation du télétravail, l’accompagnement psychosocial spécifique des collaborateurs s’impose aussi comme une nécessité. Le courtier Verlingue est interrogé sur ce sujet par les trois quarts de ses grands clients. Champion de la prévention des accidents professionnels, dont le taux de survenance est depuis toujours scruté par son dirigeant, le groupe lillois Roquette a très vite mis au point et déployé des capteurs pour anticiper les risques liés à l’isolement des télétravailleurs. Via son intranet, l’entreprise interroge régulièrement la santé et le moral de ses collaborateurs. D’autant que chez ce leader mondial de la production d’excipients végétaux, justifie Francois Delforce, son DRH France, l’introduction du télétravail a révolutionné les pratiques teintées d’une forte culture industrielle…