#NEWS

28/04/2020

Logistique : réduire le risque de propagation du Covid-19

Malgré le confinement, les entreprises de transport et de logistique sont toujours en activité, certaines activités essentielles ayant besoin d’être approvisionnées. La fonction logistique représente un vecteur de propagation du virus. Dans ce cadre, et en complément des mesures barrières imposées par le gouvernement, vous trouverez ci-dessous quelques bonnes pratiques pour maîtriser au mieux la propagation du virus.

 

Les recommandations Verlingue

 

1. La gestion des entrepôts et du personnel

 

– Suspendre toute forme de covoiturage

 

– Échelonner l’arrivée du personnel sur site afin de réduire fortement les éventuels contacts dans les zones d’encombrement (entrées, tourniquets, zones d’enregistrement et de contrôle, vestiaires)

 

– Dans la mesure du possible, organiser le personnel en équipes séparées et non modifiables et éventuellement décaler les horaires de travail (une équipe le matin et une autre l’après midi, éviter les croisements d’équipe)

 

– Dès l’arrivée du personnel, imposer le lavage des mains et instaurer une fréquence de nettoyage des mains (ex : toutes les heures) à l’aide de produits antibactériens

 

– Contrôler la température corporelle des travailleurs à leur arrivée. Les travailleurs présentant des symptômes doivent rester chez eux

 

– Imposer le port de masques, gants et combinaisons et informer le personnel sur leur utilisation

 

– Interdire ou du moins éviter l’accès à l’entrepôt du personnel des autres départements (production, bureaux) et/ou de personnes extérieures

 

– Scinder les activités de l’entrepôt entre les zones étant en contact avec l’environnement extérieur et les autres zones (la réception et l’expédition des marchandises, le stockage, la préparation et l’exécution des commandes) avant d’éviter au maximum tout échange entre les équipes

 

– Assainir régulièrement les entrepôts, les bureaux, et les locaux – si possible une fois par semaine (ne pas oublier les poignées de portes, interrupteurs…)

 

– Renforcer la fréquence de nettoyage des sanitaires

 

– Limiter toute activité jugée inutile (les contrôles d’inventaire, …)

 

– Pour les repas, éviter les rassemblements dans les salles dédiées ou bien délimiter par une distance de sécurité ou par roulement d’une demi-heure (interdiction d’utiliser les frigos, machines à café, thermos, etc)

 

– Interdire l’échange des outils entre les travailleurs, qui doivent par ailleurs être munis de gants (chariots élévateurs, lecteurs de codes barres ou autres appareils manuels). Après chaque utilisation, nettoyer les outils avec des lingettes désinfectantes

 

– Évitez les réunions de groupe dans les locaux et utiliser les moyens de communication du type téléphone ou visioconférence. Si cela n’est pas possible, limiter le nombre de participants tout en respectant les distances de sécurité

 

– Privilégier le télétravail pour le personnel des services administratifs

 

– En cas de suspicion de Covid-19, informer les employés ayant pu être en contact, renforcer les mesures barrières et organiser une surveillance accrue.

 

 

2. Pour les chauffeurs

 

– L’affectation fixe d’un véhicule par conducteur doit être privilégiée

 

– Faire entrer les chauffeurs dans l’entrepôt un par un et éviter de les faire patienter dans une salle d’attente

 

– Lors du déchargement et/ou du chargement des marchandises, les chauffeurs doivent porter des masques ; en mettre à disposition si ces derniers n’en possèdent pas

 

– Mettre en place un système de boîtes aux lettres pour déposer les documents (par exemple des documents d’expédition)

 

– Nettoyage du véhicule et de la carte conducteur (volant, poignées, tableau de bord, clés, commande manuelle des hayons et l’ensemble de l’habitacle) par le conducteur en fin de service au moyen de produits désinfectants adaptés

 

 

3. Chaîne d’approvisionnement et prévention

 

– Augmenter la taille des commandes de réapprovisionnement (en passant des commandes plus importantes, mais en évitant l’empilement des stocks), afin de réduire la fréquence d’expédition et ainsi le risque de propagation du Covid-19

 

– Pour les coopératives et les travailleurs temporaires : n’engagez de nouveaux travailleurs que si cela est absolument nécessaire. Effectuer les contrôles de santé appropriés aux nouveaux employés.

 

– Donner la priorité aux envois destinés aux hôpitaux et aux zones géographiques les plus touchées par le virus (pays, régions) ; Prioriser également les envois de produits utilisés pour traiter les personnes touchées par le Covid-19

 

– Réduire les paiements effectués à la livraison

 

 

Rappel réglementaire : L’employeur transcrit dans un document unique les résultats de l’évaluation des risques pour la santé et la sécurité des travailleurs. L’employeur doit également, dans un certain nombre de cas, établir un plan de prévention de risques professionnels. Ces documents doivent être tenus à jour et actualisés. Les employeurs doivent également mettre à jour le document unique d’évaluation des risques et le cas échéant le plan de prévention, et ce en intégrant les mesures de prévention nécessaire pour faire face au Covid-19.

 

Pour toute question, merci de contacter le département prévention de Verlingue direction.prevention@verlingue.fr