Cybercriminalité – Newsletter N°19

Cybercriminalité : ce qu’il faut retenir

Systèmes d’informations

Parole d’expert : Maître Emmanuel Daoud, associé au sein du Cabinet d’avocats Vigo

 

En matière de cyberattaque, la question n’est plus de savoir si vous allez vous faire pirater mais… à quel moment ! En quelques années, les attaques informatiques se sont multipliées et diversifiées. Aucune cible n’est épargnée : Nations, particuliers et entreprises. Ainsi, en France, 79 % des entreprises ont été victimes de cyberattaques au cours des 12 derniers mois*. Et 50 % de ces attaques ont visé les PME et ETI, leurs systèmes d’informations étant plus vulnérables que ceux des grandes entreprises.

* Source : Symantec

(…)

Frais de santé – Newsletter N°18

Frais de santé : les nouveaux enjeux

Assurances de personnes

Paroles d’expert : Emmanuel Turpin, DRH du groupe Roullier

Actualité : L’ANI

 

La généralisation de la couverture Frais de santé est actée (ANI du 11 janvier 2013 et loi du 14 juin 2013) ! Il va donc devenir « normal » pour le salarié de bénéficier d’une couverture au sein de son entreprise. Le rôle majeur que tient l’entreprise sur le terrain de la protection sociale est ainsi confirmé. Et l’employeur doit d’autant plus prendre en compte ses particularités et combiner différents moyens. Les enjeux : piloter et valoriser ses engagements.

(…)

Ingénierie – Prévention – Newsletter N°17

Ingénierie – Prévention, source d’économie : mythe ou réalité ?

Gestion de risque – Paroles d’expert – Projet d’ANI – Prise de paricipation De Clarens

 

Pour une entreprise, la prévention du risque Dommages aux biens est souvent synonyme de coûts, sans retour sur investissement immédiat et/ou visible. Pourtant, la prévention peut avoir un impact économique bénéfique et mesurable. En effet, mettre en place une politique de prévention contribue non seulement à l’amélioration de l’organisation générale, mais également à la sensibilisation du personnel aux aspects de sécurité. Cela génère indirectement des gains d’efficacité et de productivité.

 

(…)

Flotte automobile – Newsletter N°16

Flotte automobile : révolutionner les services pour réduire les coûts

Paroles d’expert : Idex

Actualité Verlingue : + de services, + d’outils, + d’économies

 

Lorsque l’on évoque l’optimisation du coût d’un parc automobile, le chef d’entreprise pense naturellement à la réduction du budget assurance. Cette démarche est nécessaire, mais d’autres leviers d’optimisation permettent aux entreprises d’aller beaucoup plus loin.

Réduire la durée d’immobilisation des véhicules accidentés et le coût des réparations Cette démarche a le mérite de produire des effets immédiats. En effet, réduire au maximum le temps d’immobilisation des véhicules au garage et le temps consacré par les collaborateurs à gérer le sinistre aura un impact financier conséquent. Et si, dans le même temps, les réseaux de réparateurs vers lesquels les véhicules sont orientés se sont engagés sur des accords de réduction tarifaire, l’effet sera double.

(…)

Gestion des risques à l’international – Newsletter N°15

Gestion des risques à l’international : Les 3 clés de réussite

Paroles d’expert

Actualité WBN : Réseau, évènements, chiffres clés 2012

 

Démarche structurée d’identification des risques La dimension internationale conduit souvent à identifier des risques, soit méconnus, soit d’une intensité plus forte. La conception d’un programme international nécessite donc plus particulièrement :

D’anticiper les conséquences de décisions stratégiques : exportation notamment vers les USA, développement sur un nouveau marché, implantation d’un nouveau site de production…

D’identifier les risques auxquels l’entreprise va ou peut se trouver confrontée et les cartographier (…)

Régimes sociaux – Newsletter N°14

Régimes sociaux : une valse réglementaire très déséquilibrante

Actualité sociale : Régimes sociaux

Paroles d’expert

Actualité Verlingue : Verlingue, le goût d’entreprendre

 

Loi de finances, loi de finances rectificative, loi de financement de la Sécurité sociale, circulaires sociales, réforme des retraites, jurisprudences… autant de mesures et décisions qui se succèdent à vitesse « grand V », et qui ont impacté ou impacteront juridiquement et économiquement vos programmes de protection sociale complémentaire. Le régime général de la Sécurité sociale en Santé a perdu environ 10 milliards d’euros en 2011. Il n’était pas nécessaire d’être devin pour imaginer que des mesures tournant autour du désengagement de la Sécurité sociale et du financement des régimes sociaux allaient être prises. Il n’est pas non plus besoin de faire appel à des talents divinatoires pour savoir que cet énième train de mesures va être relayé et amplifié dans les mois et années à venir.

(…)

Pleins phares sur le risque automobile – Newsletter N°13

Pleins phares sur le risque automobile

Incoterms 2010

Paroles d’expert

Actualité Verlingue : Projet Verlingue 2015

 

Le déplacement des collaborateurs est un enjeu essentiel pour toute entreprise, car générateur de risques et d’accidents. Les responsabilités et les budgets en cause sont importants, voire exponentiels.

Mieux vaut prévenir que guérir Ce dicton est l’illustration des bénéfices que peut tirer l’entreprise d’un programme de prévention automobile.

Préserver les hommes est essentiel : les accidents de la circulation dans un cadre professionnel sont la première cause de décès chez les salariés et représentent 50 % des tués en accident du travail ! Au-delà, l’enjeu économique lié aux accidents de la circulation peut peser lourd. Le coût ne se limite pas seulement aux coûts directs (primes versées aux assureurs, franchises restant à la charge de l’entreprise, cotisations patronales accidents du travail…), mais également aux coûts indirects (immobilisation ou remplacement des véhicules, immobilisation des personnes et des marchandises, traitement administratif, atteinte à l’image…). Le rapport coûts directs / coûts indirects est d’ailleurs estimé de 1 à 3. Enfin, l’impact sur la responsabilité de l’entreprise n’est pas neutre : la sécurité des salariés est une obligation légale (article L 230.2 du code du travail). En cas de manquement à cette obligation, la responsabilité pénale du chef d’entreprise peut désormais être engagée, y compris lors de trajets entre le domicile et le lieu de travail.

(…)

Protection de l’image et communication – Newsletter N°12

Protection de l’image et communication de crise

Parole d’expert : Sandrine Mouton, Responsable Qualité des Grandes Sources de Wattwiller et Denis Pabst, Directeur Général du Groupe Saint Sauveur

Actualité Verlingue : Génération Santé

 

Une entreprise construit sa notoriété et son image dans le temps, à travers ses marques, son savoir-faire et les valeurs véhiculées par ses collaborateurs.

Ces différentes données, à première vue subjectives, sont fondamentales car les entreprises en dépendent. Elles sont un véritable levier dans l’activité économique, les résultats et le développement, ainsi que dans la fi délisation et le recrutement des collaborateurs.

Les facteurs d’atteinte à l’image ou à la réputation Ils sont nombreux et peuvent être internes ou externes : contamination accidentelle ou criminelle, destruction d’un site à la suite d’un incendie, fermeture administrative, confl it social, pollution, contrefaçon, dénigrement, boycott, etc. Les exemples d’atteinte à l’image sont de plus en plus fréquents, avec notamment le développement des moyens de communication tels qu’internet qui permet de toucher et mobiliser rapidement un large public, sans aucun « filtre ». Par ailleurs, les sources possibles de crise se multiplient avec la généralisation du principe de précaution.

(…)

Réforme des retraites – Newsletter N°11

Actualité sociale : Réforme des retraites, quels impacts pour vos régimes sociaux ?

Parole d’expert

Actualité Verlingue : Innovation managériale : the winner is…

 

La loi du 9 novembre 2010 a pour objectif de permettre un retour à l’équilibre fi nancier des régimes de retraite en 2018. Il est fort probable qu’une nouvelle réforme soit nécessaire à cette échéance pour maintenir l’équilibre au-delà de 2020.

La presse s’est largement fait l’écho de l’objectif principal de cette réforme et de ses conséquences. Toutefois, il nous semble utile d’apporter un complément d’information sur ses principaux effets « collatéraux » pour l’entreprise, et plus particulièrement sur les régimes de prévoyance et d’épargne collective.

Quels impacts sur les régimes de prévoyance ?

Le recul progressif de l’âge de départ en retraite de deux ans entraîne un allongement de la durée de paiement des prestations en cas d’arrêt de travail des contrats prévoyance. Cet allongement, tant pour les sinistres à venir que pour les personnes en cours d’indemnisation, se traduit par une charge supplémentaire moyenne estimée à 15 % des cotisations arrêt de travail. Bien entendu, ces majorations sont variables notamment du fait des résultats des régimes et de la démographie de l’entreprise. Seule une analyse précise de la population assurée et des comptes de résultats, indépendante de celle de l’assureur, permet de valider ou de négocier les prétentions de celui-ci.

(…)

La faute inexcusable de l’employeur – Newsletter N°10

Sécurité au travail : Accident du travail et maladie professionnelle, la faute inexcusable de l’employeur

Biodiversité : Renforcement des obligations

Actualité Génération : Lever de rideau en octobre

 

Aucune excuse ! L’employeur doit veiller à la sécurité de chacun sur les lieux de travail. Il est tenu de mettre à la disposition de son personnel des matériels conformes aux normes en vigueur et de vérifi er que les salariés respectent les règles de sécurité. À défaut, sa responsabilité peut être engagée au titre de la faute inexcusable. Né en 1898, ce principe a fait l’objet de précisions jurisprudentielles majeures ces huit dernières années. La loi du 9 avril 1898 sur les accidents du travail, étendue aux maladies professionnelles en 1919, accorde une indemnisation automatique aux victimes d’accidents. Celles-ci sont dispensées de démontrer la faute de leur employeur et le lien de causalité entre cette faute et les dommages subis. En contrepartie de cette responsabilité « sans faute », la réparation de leur préjudice est forfaitaire. Pour un salarié ou ses ayants-droit, la seule façon d’obtenir une indemnisation complémentaire à celle qui lui est versée par la CPAM, est d’établir l’existence d’une faute inexcusable de son employeur.

(…)