Face à la Manche

Véronique Fresnel-Robin, collaboratrice Verlingue à Paris, s’est lancée le défi de traverser en 2020 la Manche au profit de la recherche contre le cancer. Sur la route de cette aventure hors norme, beaucoup d’entraînement et une première traversée réussie en relais après 15 heures d’effort.

 

Véronique Fresnel-Robin a traversé la Manche en relais le 5 juillet dernier : « J’ai vécu des moments difficiles notamment quand la mer est devenue agitée, après avoir été très calme au départ, mais j’ai réussi ! »

 

Ce premier challenge en équipe est une étape vers un défi encore plus grand : traverser seule les 30 kilomètres d’étendue d’eau entre la France et l’Angleterre en 2020.

 

Sa motivation est très personnelle et vise à recueillir des fonds pour la recherche sur le Cancer.

 

Peu de Français ont réussi cet exploit et la détermination de Véronique force l’admiration tant ce défi est complexe, comme elle le précisait à la presse il y a quelques jours :

 

« Pour être homologuée, la traversée doit s’effectuer en maillot, bonnet, lunettes; sont tolérés les bouchons d’oreilles et la graisse. Durant la traversée, il est interdit de monter sur le bateau, les ravitaillements sont pris au moyen d’une perche qui est tendue par l’équipe sur le bateau et il est interdit de s’accrocher à la perche. Les difficultés sont le froid, l’eau est entre 14 et 17 degrés, les méduses, les courants, les odeurs de carburant du bateau, le trafic maritime très important. »

Licenciée d’un club de natation, Véronique est épaulée plusieurs fois par semaine par un entraîneur.

 

« C’est lui qui m’a convaincue que même pour moi, Madame tout le monde, la Manche n’était pas inaccessible. Je m’entraîne en piscine avec le club, en eau libre, je participe à de nombreuses courses, stages, etc. Le partage d’expériences est aussi une énorme source de préparation et je suis en contact avec de « grands » nageurs spécialistes de la nage extrême qui sont de très bon conseil » précise-t-elle.

 

Verlingue est fier de soutenir Véronique dans cette aventure et relaiera régulièrement son parcours vers le rendez-vous qu’elle s’est fixée avec la Manche en 2020.

Fichier des véhicules assurés (FVA), quelles incidences ?

Pour lutter contre les véhicules non assurés (+ de 700 000* en France), la loi du 18 novembre 2016 prévoit la constitution d’un fichier baptisé Fichier des véhicules assurés (FVA). A compter du 1er janvier 2019, les assureurs vont devoir transmettre la liste des véhicules assurés par leurs soins et alimenter le fichier dans les 72 heures de la connaissance des entrées et/ou sorties de tout nouveau véhicule.

 

Les assureurs devront ainsi communiquer 3 informations (véhicules de particuliers et flottes d’entreprises) :

– Dénomination et adresse de l’entreprise d’assurance couvrant la Responsabilité civile
– Nom et période de validité du contrat d’assurance
– Numéro d’immatriculation du véhicule
Un véhicule qui ne disposera pas d’une garantie d’assurance Responsabilité civile enregistrée au FVA sera présumé « non-assuré ».

 

Les sanctions

 

L’utilisateur final d’un véhicule supposé non-assuré s’expose à de lourdes sanctions, notamment :

– Jusqu’à 3 750€ d’amende,
– Une sanction financière en cas de dommages corporels lourds (dette pouvant atteindre plusieurs millions d’euros à verser au FGAO – Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires qui indemnise les victimes en cas de défaut d’assurance.

 

Verlingue a conçu pour ses clients la plateforme web Easy@ccess qui leur permet d’être en conformité avec cette exigence. En utilisant Easy@ccess Automobile pour leurs entrées et sorties de véhicule, la mise à jour de leur parc sera automatiquement enregistrée dans le fichier FVA.

 

Easy@ccess Automobile optimise la gestion des parcs automobiles et permet de :

– Consulter l’intégralité des parcs
– Ajouter ou retirer des véhicules
– Editer des cartes vertes online
– Gérer des sinistres (pré-déclaration online, géolocalisation des réparateurs agréés, transmission des pièces en temps réel…)
– Accéder aux données clés des contrats
– Communiquer avec les équipes Verlingue dédiées

 

* Source : Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires

Transformation : Verlingue crée une « digital factory » à Nantes

Le cabinet de courtage s’associe à l’entreprise Onepoint, spécialisée dans l’accompagnement et le conseil en transformation numérique et crée une « digital factory » qui sera basée à Nantes et réunira des équipes pluridisciplinaires afin de faire gagner en agilité l’entreprise.

 

Penser différemment, changer de culture, adopter de nouvelles méthodes de travail, se doter de nouvelles compétences… Le cabinet de courtage Verlingue (9e de notre classement 2018 avec 1,47Md€ de chiffre d’affaires en 2017) fait un pas de plus dans sa transformation digitale en se dotant d’une « digital factory », en partenariat – sur trois ans – avec l’entreprise Onepoint, spécialisée dans l’accompagnement et le conseil en transformation numérique (2 000 salariés, 200 M€ de chiffre d’affaires) et créée par David Layani. Cette « digital factory » sera basée à Nantes, mais pas dans les mêmes locaux que ceux dont disposent déjà le courtier. Elle devrait compter une dizaine de personnes dans un premier temps mais devrait rapidement monter en puissance.

 

Aller plus en profondeur dans la transformation

 

« Nous avons énormément innové ces quinze dernières années, et créé beaucoup de valeur avec les nouvelles technologies, comme on vient de le voir récemment avec notre plate-forme Assur@cces en assurance emprunteur ou nos deux plateformes destinées aux professionnels de l’immobilier, immo@ccess et DO@access, détaille Eric Maumy, directeur général du cabinet de courtage. Mais ce phénomène de transformation digitale est en train de s’accélérer. Tous les métiers sont bouleversés. Les insurtech changent la donne en matière d’expérience client mais demain, on va aller encore plus en profondeur dans la modification des business models. Cela nécessite une énergie et des efforts phénoménaux. D’où ce partenariat avec Onepoint pour faire passer un cap à l’entreprise, l’accompagner et la faire entrer véritablement dans le XXIe siècle ».

 

Des équipes pluridisciplinaires

 

Comment ? Cette « digital factory » réunira des équipes pluridisciplinaires qui, avec l’appui des consultants de Onepoint, apporteront ensuite leurs expertises digitales à Verlingue et aux différentes entités du groupe Adélaïde. Bref, cette nouvelle entité a pour vocation d’être un ambassadeur du changement dans le groupe du courtage. Et d’infuser dans l’entreprise une nouvelle manière de travailler afin d’être en mesure de développer rapidement et à grande échelle de nouvelles offres de services innovantes pour les clients de Verlingue.« Dans un monde où tout s’accélère, la transformation digitale appelle une réinvention globale de la manière dont les entreprises s’organisent et opèrent pour apporter le meilleur service à leurs clients, rester innovantes et gagner en agilité, met en avant de son côté David Layani. Seule une approche transversale, associant tous les métiers et centrée sur l’accompagnement humain, permet d’enclencher une transformation créatrice de valeur ajoutée pour l’entreprise comme pour ses clients ».

 

Un écosystème nantais d’une très grande qualité

 

Pourquoi avoir choisi Nantes pour installer cette « digital factory » ? Les raisons sont multiples. La principale ? Un écosystème local d’une très grande qualité. La métropole de l’Ouest est en effet la ville de France ayant enregistré la plus forte croissance de l’emploi numérique en 2017. Labellisée FrenchTech, elle compte quelque 20 000 postes dédiés au numérique, avec près de 1 400 entreprises installées dans ce secteur. Autre atout : « d’un point de vue logistique, précise Eric Maumy, Nantes est facilement accessible pour l’ensemble de nos équipes réparties sur le territoire. »

 

Des clients associés dans une démarche de co-construction

 

Autre point important : cette « digital factory » n’est pas seulement le fruit d’un partenariat entre un acteur de l’assurance et un spécialiste de la transformation. Les clients du courtier sont également amenés à être associés. « Nous avons mis six mois pour tisser ce partenariat, choisir les équipes et les consultants avec lesquels nous allons travailler. L’idée étant d’adopter une démarche de co-construction avec nos clients, afin de coller au plus près de leurs besoins, nous avons également testé cette nouvelle approche auprès de certains d’entre eux, ajoute Eric Maumy. Une expérimentation a ainsi été menée dans deux métiers : l’emprunteur et l’immobilier. Et nous sommes en train de le faire sur la protection sociale ». A chaque fois, des clients (DRH, banquiers, syndics ou administrateurs de biens) ont été associés, via des workshops, avec, à l’arrivée, un résultat d’ores et déjà très probant, visiblement.

 

Olivier Baccuzat – L’Argus de l’Assurance

Verlingue signe un partenariat stratégique avec onepoint et annonce la création d’une Digital Factory à Nantes

Verlingue accélère sa transformation digitale avec un ambitieux plan d’investissement dans l’innovation technologique qui vise à accroître son agilité numérique et à créer de nouveaux services pour ses clients. Le courtier en assurances s’appuie sur l’un des acteurs majeurs de la transformation digitale des entreprises, le groupe onepoint.

 

Après le lancement réussi des plateformes Assur@ccess, solution 100% digitale pour l’assurance des emprunteurs dédiée aux réseaux bancaires, et Immo@ccess, dédiée aux professionnels de l’immobilier, Verlingue a décidé d’aller plus loin en créant sa propre Digital Factory, afin de développer rapidement et à grande échelle de nouvelles offres de services innovantes pour les entreprises qu’elle conseille en France et à l’international.

 

La Digital Factory de Verlingue sera basée à Nantes, au sein de l’écosystème qui a enregistré la plus forte croissance de l’emploi numérique en France en 2017. Elle réunira des équipes pluridisciplinaires qui apporteront leurs expertises digitales à Verlingue et aux différentes entités du groupe Adélaïde. Les équipes de onepoint et de Verlingue y travailleront en mode agile dans une démarche de co-construction qui associera clients, prestataires et start-up.

 

L’ensemble des métiers de Verlingue en matière de risques de l’entreprise et de protection sociale complémentaire bénéficiera de cet accélérateur. Plusieurs projets stratégiques sont d’ores et déjà lancés comme la refonte de la plateforme clients Easy@ccess qui a révolutionné l’offre de services de Verlingue il y a plus de 10 ans.

 

Eric Maumy, Directeur général de Verlingue : « Nous avons engagé notre transformation digitale en 2005 en créant des plateformes qui ont révolutionné notre modèle de service. A l’instar des nouveaux acteurs qui bousculent le marché de l’assurance, nous avons fait le choix d’accélérer la digitalisation des services délivrés aux entreprises, d’améliorer encore l’expérience client et de gagner en efficacité et en compétitivité. En nous appuyant sur un partenaire d’excellence comme onepoint, nous additionnons nos expertises et créons un lieu d’innovation qui va bénéficier à l’ensemble de nos clients ».

 

David Layani, Président-Fondateur de Onepoint : « Dans un monde où tout s’accélère, la transformation digitale appelle une réinvention globale de la manière dont les entreprises s’organisent et opèrent pour apporter le meilleur service à leurs clients, rester innovantes et gagner en agilité. Seule une approche transversale, associant tous les métiers et centrée sur l’accompagnement humain, permet d’enclencher une transformation créatrice de valeur ajoutée pour l’entreprise comme pour ses clients. Onepoint est fière d’avoir été choisie par un groupe familial qui partage ses valeurs et fait de l’innovation numérique un vrai levier de croissance et d’amélioration de ses services. Verlingue et onepoint vont désormais travailler main dans la main pour construire ensemble le courtier en assurances le plus proche de ses clients et le plus digital du marché. »